Le stress est le mal de notre société moderne : selon la spécialiste Lauren E. Miller, ce phénomène n’est pas une fatalité ! Nous pouvons tous apprendre à le gérer pour éviter qu’il nous gâche la vie au quotidien, et ne soit la cause de problèmes de santé plus ou moins graves (mal de dos, maux de ventre, maux de tête…).

Apprendre à maîtriser son stress peut prendre un certain temps, mais tout le monde en est capable. Pour cela, il est nécessaire de bien se connaître et d’avoir les bonnes clés. Ensuite, les situations extrêmes (rush au travail, périodes d’examens, problèmes familiaux…) auront moins d’impact sur vous.

Voici des    techniques pour surmonter facilement votre stress de tous les jours, quelques conseils simples pour mieux vous écouter et être plus serein. Il y en bien une qui est faite pour vous !

Apprendre à gérer son stress

Avant de tenter de résoudre le stress, il est important de savoir ce qui l’a provoqué. En réfléchissant en amont aux causes, on peut éviter certaines conséquences. Pour cela :

  • Faites une liste de vos éventuelles sources de contrariété (travail, transports, famille, amis, etc.).
  • Classez-les du plus impactant au moins impactant.
  • Réfléchissez à réduire les facteurs qui arrivent en tête de liste.

Un exemple concret : vous avez un différend avec un collègue de travail.

Plutôt que d’entretenir les tensions au travail, pourquoi ne pas parler du problème avec ce collègue en demandant à un tiers d’être présent ? Vous pourrez ainsi tenter de trouver une solution et vous sentir de nouveau en confiance.

 

Apprendre à se connaître

Il existe différentes méthodes pour lutter contre le stress, mais l’objectif est de déterminer quelles sont celles adaptées à votre profil. Si vous êtes allergique au sport, ne vous mettez pas au footing sous prétexte que c’est bon pour s’aérer l’esprit (et puis on sait que ça ne durera pas !).

C’est logique, mais il faut bien l’intégrer : nous sommes uniques, et utiliser la méthode d’un autre peut ne pas fonctionner ! Essayez, si vous aimez :

  • l’activité physique : le sport ;
  • l’activité intellectuelle : le yoga, la relaxation, le bouddhisme ;
  • la cuisine ou le jardinage.

À noter : si vous avez tendance à être très fatigué, ou si vous avez des problèmes de santé, essayez la cure.

Travailler son mental à l’instant T

L’excès d’imagination est une source de stress ! En anticipant la situation stressante, nous envisageons tous les scénarios auxquels nous pourrions être confronté. La scène devient alors presque réelle, et avant même de l’avoir vécue, nous éprouvons un stress intense qui n’a pas encore lieu d’être.

Cependant, l’imagination peut être mise à contribution et nous aider à combattre ce stress. Mise en situation :

  • Avant un entretien stressant, pour chasser l’angoisse, essayez de visualiser un événement joyeux, un souvenir heureux : vous apparaîtrez plus détendu et souriant et donnerez une bonne image de vous.
  • Avant un événement stressant, créez un environnement mental positif en sortant du cadre anxiogène : pensez aux choses simples qui vous plaisent au quotidien, à vos vacances, à vos projets en cours…

Bon à savoir : vous pouvez faire une liste de 7 choses (ou personnes) qui comptent pour vous et vous détendent. En y revenant fréquemment, vous réussirez plus facilement à remettre les choses en perspective.

 

Décidez de la façon dont vous allez vivre un événement

 

Un événement qui vous arrive peut n’avoir aucun effet sur vous jusqu’au moment où vous choisissez des mots pour le qualifier. Il devient alors heureux, ennuyeux, triste, ou extraordinaire. En le qualifiant, vous le modifiez un peu, et surtout, vous modifiez votre perception de cet événement.

La manière dont vous le vivez détermine la réaction de votre organisme : prenez-donc un moment pour réfléchir avant de juger et classer une situation comme entièrement négative. Selon Miller, quand vous vivez un événement, il est facile de rester braqué dessus et de se laisser dépasser alors qu’il n’est pas forcément de la plus haute importance. Relativiser l’importance d’un événement peut vous permettre d’évacuer votre angoisse ou votre colère.

 

Un fou rire par jour

 

Si les enfants rient 400 fois par jour, les adultes, eux se le permettent en moyenne seulement 15 fois. Pourtant, les chercheurs ont démontré que le rire est excellent pour la santé et a notamment un impact réel sur le stress et même sur les premiers signes de l’âge !

Lorsqu’une personne rit, ses zygomatiques (des muscles) s’activent. Son cerveau se détend car c’est pour lui comme si le danger redouté venait d’être écarté. Parfois, si nous rions sans raison particulière, c’est que le cerveau relâche les tensions nerveuses pour nous éviter la panique.

Le rire permet :

  • de rester positif ;
  • de libérer les tensions ;
  • de masser le ventre et l’appareil digestif en contractant le diaphragme et les abdominaux ;
  • d’alimenter son cerveau en oxygène.

Prendre soin de son sommeil

Si l’on passe un tiers de sa vie à dormir, c’est qu’on en a besoin ! Il n’existe rien de plus efficace qu’une bonne nuit de sommeil pour se retrouver frais et dispos le lendemain. Seulement voilà quand on est stressé, il n’y a parfois rien à faire.

Quelques idées pour améliorer son sommeil en période de stress, ou faire des nuits plus réparatrices :

  • Surveiller son alimentation : évitez de consommer de la caféine et de la théine avant de vous mettre au lit et favorisez les aliments riches en glucides qui vous aideront à trouver le sommeil (pain, pâtes, riz, pommes de terre, céréales, etc.)
  • Se préparer à dormir : au moins une heure avant de vous coucher, coupez les écrans, détendez-vous et éloignez toute source de bruit. Un bon livre, une douche chaude et la fenêtre ouverte, vous devriez rejoindre Morphée plus vite que prévu !
  • Bien se réveiller : ne négligez pas l’importance de la lumière pour un réveil efficace et en douceur ! Ouvrez vos rideaux quand le réveil sonne, et préparez une musique douce pour vous étirez confortablement. Hydratez-vous et prenez le temps de savourer votre petit-déjeuner.

À noter : vous manquez de sommeil malgré tout ? Faites des siestes après le repas, si vous le pouvez de 15 à 20 min

Gérer son emploi du temps

 

Lorsqu’une personne est débordée, elle ne sait pas toujours par quoi commencer. Écrivez les tâches que vous devez régler et classez-les par ordre d’urgence. Enfin, établissez l’emploi du temps du lendemain, en comptant un temps de pause.

Vous aurez ainsi un aperçu de ce qui vous reste à accomplir et de combien de temps cela prendra. Ne vous sentez-vous pas soulagé ?

  • Le temps de concentration d’une personne varie. Cependant, tout le monde doit s’accorder quelques minutes pour prendre l’air, marcher ou boire un verre d’eau.
  • Profitez de cette mise au point pour évaluer vos conditions de travail. Assurez-vous que vous disposez d’outils suffisamment fiables pour réaliser les tâches qui vous attendent. Votre fauteuil de bureau vous procure-t-il des douleurs lombaires ? Votre ordinateur nécessite-t-il une révision ? Vos vêtements de travail n’ont-il pas besoin d’être remplacés ?

En résumé :

  • Au bureau : réorganisez des tâches, rangez votre espace de travail, remplacez des outils si besoin, formez vous à de nouvelles compétences si nécessaire.
  • À la maison : apprenez à déléguer, lister les choses à faire, partager une voiture pour aller travailler ou emmener les enfants à l’école et surtout, ne vous affolez pas si toutes les tâches ne sont pas remplies.

Gérer sa condition physique

Des études ont démontré qu’un individu doit pratiquer au moins une demi-heure de sport par jour (la marche, ça compte !). Même si vous n’aimez pas beaucoup le sport, optez pour une discipline à votre goût. Quelques longueurs de piscine, un petit footing ou encore une partie de squash détendent, défoulent et libèrent les tensions.

Vous n’avez que l’embarras du choix puisque toutes les activités sportives permettent d’éliminer le stress.

Si vous n’êtes pas un grand sportif, vous pouvez commencer en douceur : la natation, le jogging, un art martial, la danse, le vélo, etc.

S’aménager des périodes de détente

Le stress est un signe qui ne trompe pas : le corps à besoin de changer d’air ! Pourquoi ne pas partir en week-end ou quelques jours loin de la ville ? Ne vous laissez pas envahir par le quotidien. Testez de nouvelles activités, de nouveaux restaurants avec vos amis, partez en quête de nouveauté !

C’est prouvé, la relaxation diminue les effets du stress ! Avec un peu d’entraînement, vous pourrez mettre votre cerveau en état de veille quand vous en aurez besoin.