Managers : comment motiver vos collaborateurs?

Accueil / Uncategorized / Managers : comment motiver vos collaborateurs?

Motiver est un enjeu majeur pour tout dirigeant ou manager. Or les leviers et les outils de motivation ne se limitent pas à la rémunération. Découvrez comment impliquer davantage vos collaborateurs dans leurs missions.

Qu’est-ce que la motivation au travail?

La motivation au travail désigne la propension de l’employé à effectuer ses tâches professionnelles. Un ensemble de raisons l’y incitent naturellement, il adopte un comportement volontaire. Par extension, le collaborateur motivé prend des initiatives dans une démarche proactive.

Les 4 étapes de la motivation au travail :

  1. Déclenchez le comportement en activant les leviers de motivation adaptés.
  2. Dirigez le comportement en orientant les actions des employés dans le cadre de votre management, pour des résultats efficaces.
  3. Intensifiez le comportement en dynamisant les équipes de manière à favoriser l’émulation.
  4. Faites perdurer le comportement dans le temps pour des résultats durables

Enjeux de la motivation

Les enjeux dictés par la recomposition de l’environnement économique que nous connaissons nécessitent des équipes de plus en plus impliquées pour fournir le plus de valeur possible au client. Il devient alors stratégique de savoir retenir ses meilleurs éléments et compter sur l’adaptabilité de l’ensemble de ses collaborateurs. Les enjeux sont là :

  •  Savoir conserver ses talents au-delà même des considerations salariales en proposant un climat et des conditions de travail propices à l’investissement et à l’épanouissement personnel. 
  •  Impliquer ses collaborateurs dans leurs missions et leurs tâches pour tirer le meilleur d’eux-mêmes quelles que soient les circonstances. Un pari gagnant-gagnant : une productivité accrue pour l’entreprise, plus de plaisir et de bien-etre au travail pour les salariés.

Motiver ne signifie pas forcément rémunérer plus, c’est aussi et surtout (dans bien des cas) reconnaître le travail de tous.

3 bonnes raisons de motiver vos équipes

  •  Déléguer sereinement des équipes motivées sont autant de collaborateurs consciencieusement impliqués. Pour l’employeur, c’est l’opportunité d’un gain de temps précieux – vous n’avez plus à faire de longs discours sur les intérêts communs qui doivent guider le bon accomplissement du travail – et l’occasion de déléguer sans stress. Un salarié motivé préfère parvenir à ses objectifs plutôt que de consulter ses réseaux sociaux pendant les heures de bureau, plus besoin de « surveiller » vos employés. A noter : dans un contexte de télétravail massif, motiver ses salariés est d’autant plus important pour vous assurer que le travail sera fait .
  •  Monter en performance concernés par la réussite de l’entreprise, les employés sont force de proposition. Vous tirez parti de l’émulation de groupe pour élargir vos perspectives, et monter plus rapidement en performance.
  •  Favoriser le bien-être au travail et limiter le turnover! La motivation favorise la bonne ambiance au bureau – et également en télétravail. Vos employés sont épanouis : un gage d’assiduité pour éviter les absences, et un très bon moyen de réduire le turnover – voire d’attirer les meilleurs talents… 

Comment améliorer la motivation de vos équipes ?

Identifiez les facteurs de (dé)motivation

Pour motiver au travail, il s’agit d’adresser les besoins de vos employés. Motiver les salariés avec la rémunération ne suffit pas. En effet, le salaire est un facteur de motivation avéré dont l’utilisation exclusive peut se révéler risquée. Si les attentes de vos salariés ne sont pas satisfaites, vous risquez fort de propager une vague de démotivation. La volonté de maîtrise de la masse salariale réduit la marge de manœuvre des managers sur ce point. A part quelques exceptions, les augmentations sont très limitées et le système de prime plafonné.

Comment faire alors ? Vous pouvez agir sur d’autres facteurs de motivation comme l’environnement de travail, les relations entre les collaborateurs, les perspectives de carrières, l’intérêt du poste, etc.

Plusieurs théories permettent de déterminer une ébauche des besoins. 

La pyramide de Maslow

Elle hiérarchise 4 niveaux de besoins.

  • Les besoins physiologiques se loger, se nourrir – sont adressés par le niveau de rémunération. Le salaire et les primes restent donc un levier majeur de motivation au travail.
  • Le besoin de sécurité est adressé par le maintien de l’emploi. Embaucher en CDI est un bon moyen d’augmenter le niveau de motivation du salarié – surtout dans un contexte de crise. L’emploi en freelance, étonnamment, remplit également cet enjeu. L’employeur en effet trouve une motivation accrue chez les travailleurs indépendants, justement parce que leur sécurité professionnelle et financière est directement liée à leur performance au travail.
  • Le besoin d’appartenance à un groupe est adressé par la cohésion des équipes. Or quand les salariés sont en télétravail, difficile de maintenir ce lien précieux. Pour vous en assurer, 2 pistes à explorer :
    • Préserver du temps en présentiel.
    • Mettre en place des outils collaboratifs intuitifs et ludiques.
  • Le besoin de reconnaissance au travail est adressé par les techniques de management. Féliciter plutôt que réprimander, autonomiser, faciliter la progression de carrière autant de directions à prendre pour améliorer la motivation au travail.

Les autres leviers de motivation :

Outre la rémunération, la nature du contrat de travail, les conditions de télétravail et la politique managériale, 2 leviers majeurs permettent d’améliorer la motivation de vos employés : un environnement de travail agréable (espaces détente, décoration stimulante, mobilier ergonomique…) et des projets à forte valeur ajoutée – dans le cadre d’une démarche RSE notamment.

L’employeur veillera en outre à identifier et bannir les sources de démotivation. Exemples : conflits entre collaborateurs, charge de travail démesurée, tâches répétitives…

Mesurez les résultats et adaptez la stratégie

Plusieurs méthodes permettent de mesurer la motivation de vos équipes.

  •  Les indicateurs chiffrés : calculez le taux de turn-over et d’absentéisme. Ils illustrent l’insatisfaction des employés, et vous permettent de prendre des mesures pour améliorer la motivation au travail.
  • Les enquêtes de satisfaction sonder vos salariés est le meilleur moyen d’apprécier leur niveau de motivation. En communiquant librement, vous vous offrez en outre la possibilité d’envisager de nouvelles pistes pour augmenter la motivation dans votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *